9 juillet 2020
opinion collaborateurs entreprise

4 conseils pour renforcer la liberté d’opinion au sein de votre équipe

Votre organisation promeut-elle activement l’expression ouverte ? Le fait d’écouter, de reconnaître et de tenir compte de l’opinion de vos employés peut leur donner de l’autonomie, un sentiment d’appartenance à l’équipe et d’engagement. Il va sans dire que l’ouverture et l’honnêteté sont des piliers essentiels de toute équipe. Pour voir comment votre entreprise se porte, nous avons mis au point un audit rapide sur la liberté d’opinion.

Chaque membre de l’équipe peut-il faire des suggestions ?

Les opinions ne comptent pour rien si les voix ne sont pas entendues. Disposez-vous de canaux de communication et information réguliers tels que des entretiens hebdomadaires entre les membres de l’équipe ? Lorsque les gens font des suggestions positives ou des critiques constructives qui peuvent être mises en œuvre, il faut s’en réjouir. Ayez un plan visible qui indique qui s’approprie chaque idée. Il est incroyablement motivant de voir vos suggestions mises en œuvre. Cela permet aux employés les plus introvertis de s’exprimer, mais aussi d’inclure des canaux plus privés, comme une boîte de réception électronique dédiée aux suggestions des employés.

Est-il facile de partager ses opinions avec les cadres ?

Le sentiment que votre responsable respecte et écoute réellement vos opinions est essentiel pour l’engagement des employés. Les examens formels ne doivent pas être la seule occasion de ce retour d’information réciproque. Veillez à ce que les cadres aient au moins une période de « portes ouvertes » chaque semaine ; cela crée une culture de communication des suggestions et des préoccupations liées au travail dans un environnement de face à face.

Êtes-vous prêt à remettre en question les opinions ?

La liberté d’opinion signifie que les gens peuvent parfois entendre quelque chose qu’ils auraient préféré ne pas entendre, ou que des collègues peuvent dépasser les limites. La ligne de démarcation entre la liberté d’expression et les commentaires offensants est très fine. Il faut donc avoir une politique claire indiquant que ceux qui se sentent offensés peuvent discuter de ces remarques en toute confiance et qu’elles seront prises au sérieux. Et, inversement, si les employés ne doivent pas être punis pour avoir exprimé des opinions contestables (à moins qu’ils ne s’égarent en territoire offensif), soyez prêts à parler à votre personnel de la manière de présenter leur cas de manière constructive.

Votre bureau est-il un environnement tolérant ?

La création d’une culture qui célèbre la liberté d’opinion commence par quelque chose d’aussi simple que de donner à chaque nouvel employé la possibilité de s’exprimer, et de l’encourager vous-même en exprimant ses pensées au bureau. Vous pouvez également la faire ressortir dans vos pratiques de recrutement afin de toucher un plus large éventail d’horizons.

Les collègues qui estiment pouvoir discuter de leurs opinions en toute sécurité seront les premiers à proposer des idées novatrices, à débattre de différents processus et à aborder les problèmes avec un esprit axé sur les solutions. Encourager la liberté d’opinion sur votre lieu de travail est un défi, mais il vaut la peine d’être relevé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *