16 avril 2021
Crevasses d’allaitement : comment les éviter ?

Crevasses d’allaitement : comment les éviter ?

Vous vous apprêtez à recevoir votre premier bébé ? Vous avez choisi l’allaitement maternel, mais vous êtes inquiet quant à ce sujet ? Il est vrai que l’allaitement est dur et que vous pourrez avoir de crevasses et de douleurs associées. Mais tout cela peut être traité, si vous apprenez la bonne méthode pour allaiter votre bout chou et vous adoptez les bonnes reflexes pour réussir votre allaitement.

Les crevasses lors de l’allaitement : quelles sont les principales causes ?

L’allaitement maternel est très bénéfique puisqu’il renforce le lien entre la mère et l’enfant. Mais, il peut provoquer des petits désagréments chez certaines mamans. Si vous avez les mamelons abîmés et qui deviennent douloureux ou saignent, lorsque le bébé tète le sein, probablement vous souffrez de crevasses d’allaitement qui peuvent être liée à une mauvaise position du bébé. Dès que vous sentez des douleurs lors des tétées, veillez à changer la position de votre enfant.

Les crevasses peuvent apparaitre à cause d’une mauvaise succion de votre petit (qui peut être avait la langue trop courte) ou du port des sous-vêtements synthétiques. Privilégiez alors les soutiens gorge d’allaitement qui sont fabriqués généralement par le coton.

Sachez qu’une mauvaise utilisation de la tire lait ou une aspiration trop forte des seins peuvent provoquer des tiraillements et des douleurs. Si c’est le cas pour vous, tentez de changer les embouts ou ajustez tout simplement l’aspiration.

Sachez que la localisation de la crevasse peut vous aider à déterminer le problème et à le corriger pendant l’allaitement. Si elle se trouve sur la partie supérieure du mamelon, cela veut dire que votre bébé est en position trop basse par rapport au sein et qu’il doit se tendre pour l’attraper.

Si la crevasse se situe sur la partie inférieure du mamelon, cela signifie que votre petit est placé trop haut. Si elle est au centre du mamelon, il faut savoir que votre bout chou n’arrive pas à prendre le sein et qu’il risque d’écraser le mamelon. Si elle est localisée autour du mamelon, votre bébé mâchouille le sein, donc il prend que le mamelon, et non pas l’aréole.

Comment éviter alors les crevasses ?

Il faut savoir que la mauvaise position du bébé est la cause fréquente de l’apparition des crevasses. C’est pourquoi, il faut bien positionner votre bébé avant de commencer la tétée.

Tout d’abord, installez-vous bien pour allaiter. Il faut que le dos soit bien maintenu pour ne pas avoir de tension. Ensuite, le ventre de votre bébé doit toucher votre ventre. Ses épaules, ses hanches et son dos doivent être alignés. Veillez à ce que son oreille ne touche pas votre épaule.

Pendant l’allaitement, votre bébé ne doit pas avoir besoin de bouger la tête pour attraper le sein. Il doit tout simplement bien ouvrir sa bouche pour qu’il puisse prendre une bonne partie de l’aréole et pas uniquement le mamelon. Son menton doit toucher votre sein lors de la tétée. Evitez surtout de coller votre bébé contre vous. Votre enfant doit aller au sein sans obligation.

Si vous souhaitez allaiter votre premier bébé, sachez que la prise du sein asymétrique peut vous aider à réussir la tétée surtout pendant les débuts. En effet, la compression du sein, pourra aider le bébé à prendre le sein profondément dans sa bouche et à ne pas se concentrer uniquement sur le mamelon.

Que faire en cas de douleurs pendant l’allaitement ?

Une douleur lors de l’allaitement doit vous alerter d’une chose qui ne va pas. Si la tétée vous semble douloureuse ou que vous sentiez des tiraillements, changez la position de votre bébé.

Sachez que les crevasses n’apparaissent pas immédiatement. En cas de douleurs insupportables ou répétées, demandez les conseils du pédiatre de votre enfant ou encore d’une conseillère en allaitement qui pourra vous aider à adopter la meilleure position et pourra aussi déterminer un éventuel problème de tétée chez votre bébé.

Laisser un commentaire