30 novembre 2021
Comment se déroule un concours de start-ups ?

Comment se déroule un concours de start-ups ?

Comment se déroule un concours de start-ups ?

Les concours de Start-Up semblent de plus en plus constituer un tremplin nécessaire à l’envol d’une Start-Up. Ceux-ci permettent de gagner en visibilité, de trouver des potentiels investisseurs et/ ou futurs collaborateurs et d’avoir un regard extérieur et objectif sur son idée/ sa société. Mais comment ces concours d’innovation se déroulent-ils ? Quelles sont les différentes étapes que les jeunes entrepreneurs doivent respecter y pour participer ?

Processus et déroulement d’un concours

Avant toute chose, il faut savoir qu’il est difficile de donner une idée exact du processus de déroulement d’un concours de Start-Up car il varie selon les événements. En effet, le principe du concours peut varier : en donnant un pitch sur sa Start Up, ou encore un business plan ou même en créant une Start Up dans un domaine précis et dans le temps imparti.

Le type de concours diffère également, il peut être national, sectoriel, ciblé ou encore régional.

De plus, les conditions d’inscription varient en fonction des concours (type d’entreprises, domaine de spécialité de l’entreprise ou de l’innovation) de même que les dates et les délais de réponse à l’appel à candidature. Les cibles des concours sont également différentes selon le concours, ainsi on va pouvoir constater qu’il existe de plus en plus de concours réservés aux femmes entrepreneurs, par exemple.

Enfin, on peut aussi remarquer que les chances de réussite varient selon les concours (en fonction du nombre de participants par rapport au nombre de candidatures) et les récompenses aussi (financières, visibilité, médiatisation, et accompagnement offert par la structure qui organise le concours pendant une période T).

Par exemple, le concours HandiTech Trophy offre comme dotation un investissement de 1 500 000 euros dans le chiffre d’affaire de la Start Up lauréate, tandis que pour le HandiTech Trophy, qui est un plus petit concours, ils proposent 5.000 euros de dotation financière, une aide et un accompagnement RSE par Bpifrance, stratégique par Paris&Co ainsi qu’un accès aux formations de l’incubateur Paris Dauphine.

Cependant, on peut tout de même dresser un schéma de déroulement qui se répète à l’identique pratiquement à chaque fois.

Déroulement traditionnel

Appel à projet

Tout d’abord, les Start-Up intéressée par un concours particulier commencent par répondre dans les temps à l’appel à candidatures du concours. Pour cela, il est le plus souvent demandé de donner quelques informations personnelles, et d’envoyer son projet, dont le support dépend de chaque concours (PowerPoint, vidéo, Business plan, Canvas Vianeo…).

Sélection

Puis, une fois que l’appel à candidature est clos, les dossiers sont étudiés par un jury désigné par les organisateurs du concours et les finalistes sont contactés pour passer à la deuxième étape du concours.

Le pitch

Lors de la 3ème étape, qui est le plus souvent une phase finale (il est rare d’avoir des étapes intermédiaires), les finalistes sont le plus souvent appelés à faire un Pitch dont la durée varie de 1min30 à 5min, selon le concours.

L’objectif est d’arriver à convaincre très rapidement le jury de l’importance et de la valeur ajoutée de son entreprise. Bien que très complexe, cet exercice est néanmoins très important à maîtriser et peut être re-demandé par la suite devant des investisseurs potentiels, lors d’une campagne de levée de fonds. Il est ainsi plus que nécessaire de bien s’y préparer. Une fois que tous les candidats ont terminé de pitcher, le jury se concerte et donne un ou des lauréats au concours qui recevront une récompense propre au concours.

 

Laisser un commentaire