22 octobre 2020
crèche

Garde à domicile et crèche : les principes et les avantages !

Les parents galèrent souvent lorsqu’il est temps de trouver un mode de garde pour les enfants. En effet, les possibilités sont nombreuses, ce qui complique davantage la quête. Selon les besoins, il est possible d’opter pour une solution plus familiale ou plus professionnelle. Dans tous les cas, chaque système dispose de ses propres fonctionnements et avantages. Que vous choisissez une agence de baby-sitting Paris pour une garde à domicile ou une crèche. Il s’agit tous d’un professionnel dans le domaine qui peut vous offrir un service de garde d’enfants différent. Faisons donc le point sur les principes et les avantages de chaque mode de garde.

La garde à domicile

Si vous préférez que votre enfant reste à la maison pendant votre absence, la garde à domicile est alors votre solution. Comme l’indique son nom, il s’agit d’un système qui permet à une intervenante de s’occuper du petit dans votre maison. Ce travail est généralement effectué par une baby-sitter compétente ou une nounou à domicile. La garde à domicile varie largement selon les besoins des parents. La candidate peut travailler de façon ponctuelle, occasionnelle ou temporaire. De même, sa mission peut varier d’un enfant à un autre. Pour dire que tout dépend de vos attentes lorsque vous optez pour ce mode de garde.

Pour cette alternative, vous pouvez consulter les petites annonces ou les organismes de placement spécialisés. Vous pourrez alors trouver une candidate pour se charger de votre enfant en fonction de vos demandes. Sinon, les entreprises de baby-sitting Paris peuvent aussi mettre à votre service des baby-sitters qualifiées. De plus, c’est une option plus avantageuse sur plusieurs niveaux. Entre autres, le recrutement, la fiabilité et la possibilité d’adapter la formule à votre budget. Effectivement, il n’y a pas de diplôme requis pour exercer cette activité. Mais il est indispensable que l’intervenante dispose des connaissances et des compétences nécessaires à la profession.

Enfin, en confiant votre enfant à une baby-sitter, vous devrez lui payer un salaire. Dans ce cas, vous devenez son employeur et elle, votre employé. Cette collaboration existe parfaitement aux yeux de la loi, que vous passiez par une agence de baby-sitting Paris ou par une intervenante indépendante. Pour dire qu’il est nécessaire de réaliser les démarches requises avant la collaboration. En principe, tout se résume à la signature d’un contrat de travail. Mais il est aussi nécessaire de déclarer votre salarié pour pouvoir bénéficier des éventuels aides financières relatives à la garde.

Les avantages

Le premier avantage du mode de garde à domicile est d’ordre financier. En effet, ce système vous ouvre droit à des aides financières qui dépendent de quelques facteurs. Il y a alors le CGM ou complément de libre choix du mode de garde. Ce soutien vous est offert si votre enfant est âgé de moins de 6 ans. Il est également soumis à quelques conditions, comme votre revenu mensuel, le nombre d’enfants, etc. Les aides complémentaires, quant à elles, proviennent généralement de votre employeur, région, municipalité ou département. Il faudra alors se renseigner auprès des organismes compétents pour les connaître. Enfin, vous pourrez aussi bénéficier d’une réduction d’impôt qui s’élève à 50% des dépenses.

Par ailleurs, le baby-sitting Paris à domicile vous offre également d’autres atouts plus immédiats. D’abord, votre enfant pourra vivre dans son propre environnement, tout en obtenant l’entretien qu’il mérite. Ensuite, vous n’avez plus à vous déplacer pour le remettre et le reprendre dans un centre. La baby-sitter se déplace pour arriver à votre habitation à l’heure que vous convenez. Et si vous choisissez une agence agréée, vous n’aurez pas à vous encombrer avec les démarches administratives. En plus d’obtenir une baby-sitter qualifiée et expérimentée.

La crèche

Les crèches sont des structures chargées d’accueillir les enfants de moins de 6 ans régulièrement ou occasionnellement. La garde des enfants s’effectue généralement dans un local dédié en fonction du type de crèche choisi. De manière générale, elles se déclinent en plusieurs types et sont gérées par des responsables différents. La crèche collective est sous la responsabilité d’une personne publique. Pour la crèche parentale, elle est gérée par une association de parents. Et la crèche d’entreprise est particulièrement intégrée dans les sociétés. Aussi, une crèche prend charge les enfants de deux mois à 3 ans qui sont en règle au regard des vaccinations obligatoires. Il existe cependant une exception pour ceux qui ont une contre-indication attestée par un certificat médical.

Pour intégrer votre enfant dans une crèche, il est conseillé de faire une pré-inscription dans plusieurs organismes. En effet, il s’agit d’un mode de garde très demandé et vous pourrez rater la place facilement. Ainsi, il est même préférable de prendre contact avec le responsable de l’établissement dès la confirmation de la grossesse. Cela vous permettra de réserver une place pour que votre bébé puisse être pris en charge à temps. Notamment lorsque vous devrez retourner au travail. Vous pouvez alors vous renseigner auprès du service petite enfance de votre mairie pour trouver une crèche. Sinon, votre entreprise peut aussi vous en proposer si elle en dispose. Pour ce qui est du coût, il s’élève en principe entre 10 à 15% de vos revenus mensuels. Ce taux est quand même régressif pour le 2e enfant.

Les avantages

En crèche, votre enfant est entre les mains d’un personnel qualifié. Puis, son avantage réside dans le fait qu’elle peut se charger des tout-petits, à partir de 2 mois. Une crèche dispose souvent d’une équipe expérimentée pour s’occuper des enfants correctement selon leur âge. Vous pourrez alors confier votre poupon à des vrais professionnels.

Par ailleurs, ce mode de garde s’avère plus économique si vous avez des revenus modestes. Publiques ou privées, les crèches reçoivent un financement de la CAF permettant aux parents de profiter d’un tarif privilégié. Puis, il est possible de bénéficier d’aides financières selon la situation, l’âge de l’enfant et les revenus des parents. Entre autres, le complément de libre choix de mode de garde et le crédit d’impôt pour les frais de garde.

 

Bref, vous connaissez maintenant le principe et les avantages d’une garde à domicile et des crèches. Vous pourrez alors choisir en toute connaissance de cause la solution qui vous convient le mieux. Une agence de baby-sitting Paris est parfaite pour faire garder votre petit dans votre maison. Pour la crèche, c’est une alternative économique et adaptée aux bébés dès leur 2e mois. Il vous revient de faire le choix le plus judicieux pour votre enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *