Les responsabilités du médium

medium-boule

Oui. Notre profession a déjà changé nous nous devons de clarifier celle-ci. En substance j’entends par la il va falloir que cela change.
Trop de soi-disant professionnel exerce le plus souvent en toute illégalité. Le plus dangereux reste les manipulations (psychologique et financière).

  1. Etant donné l’évolution de notre société, les professionnels devront retourner à l’école, plutôt a la faculté nous ne sommes pas formés en tant que thérapeute
    pas question de mélanger les genres. Il nous faut détecter quand la personne à besoin d’autre chose que des professionnels de l’ésotérisme.
  2. Une réglementation s’impose
  • Les gens font de plus en plus appels à nous pour démêler, rendre les situations plus simples, donner la solution.
  • La gestion des individus devient de plus en plus compliquée
  • Nous savons et ressentons quand les personnes perdent pied
  • nous savons aussi quand ces mêmes personnes sont capables d’avancer
  • La pression exercée sur les gens est tellement forte, Les peurs et les angoisses sont de plus en plus présentes
  • nous pouvons donner des indications pour obtenir un résultat
  • certains d’entre nous sont soit en thérapie soit ont pris des cours de coaching ou un niveau d’étude ou d’expérience suffisant et sont capables de faire de l’accompagnement.

Mais le consultant reste le propre acteur de sa vie, si celui-ci ne sait pas être en même temps réalisateur, metteur en scène, distributeur, il échouera.
Même si nous voyions toutes les possibilités de celui-ci il lui faut les outils de sa réussite.

Il nous faut les outils pour dire a cette personne  » je vous conseille de prendre contact avec un thérapeute » la voyance ou la médiumnité ne résoudront pas votre problème de fond

Beaucoup de soit disant professionnel profite de ces faiblesses pour duper les consultants, rendre dépendant, le plus dangereux faire un transfert sur son consultant


Quelques exemples.

  • une personne appelle avec des problèmes de finance dire a cette personne ne vous inquiétez pas vous gagner au loto, un héritage arrive alors que ce ne sera pas le cas (il ne s’agit pas d’une erreur d’interprétation ou de ressenti il s’agit d’un acte commercial)
  • la question  la plus posée concerne les sentiments le nombre de fois ou le professionnel induit en erreur les personnes concernant un éventuel retour, un mariage possible etc..(il ne s’agit pas d’une erreur d’interprétation ou de ressenti il s’agit d’un acte commercial)

Nous devons au nom de l’éthique mettre en garde les gens contre toutes formes de dépendance vis-à-vis d’un médium.

  1. Le seul moyen, réglementer la profession je ne vais pas développer ici, je vous conseille d’aller sur le site l’INAD
  2. D’obtenir des pouvoirs publiques que les sanctions soient plus pénalisantes (sens propre et figuré) pour les profiteurs de cette situation
  3. de légiférer pour que la profession au même tire que d’autres bénéficie d’une autorisation d’exercer pas au sens des capacités propres mais des tests d’aptitude psychologique

Je sais qu’en évoquant cette réglementation je m’attaque à des groupes de communication puissants qui profitent largement de cet état de fait.
En toute honnêteté il faut obtenir une réglementation dans ce domaine.