21 mai 2024

Quel est le tarif aujourd’hui d’un portail ?

Vous vous interrogez à propos du coût d’un portail ? Sachez qu’en moyenne, le tarif pour l’acquisition d’un portail s’élève à 2 410€. Cependant, certains peuvent être achetés entre 1 050€ et 5 600€, comprenant l’installation. Regardons de plus près : le prix d’un portail peut s’étendre de 1 700€ à 4 800€ s’il est réalisé en aluminium, et il peut atteindre entre 1 800€ et 4 000€ s’il est fait en bois.

Type de portail Coût moyen (pose comprise)
Portail en aluminium 1 700€ à 4 800€
Portail en bois 1 800€ à 4 000€
Portail en fer forgé 1 000€ à 5 600€
Portail en PVC 1 050€ à 3 100€
Portail en acier 1 300€ à 3 100€

Considérez que ces tarifs, qui incluent la taxe sur la valeur ajoutée, découlent de diverses sources spécialisées et sont conformes aux standards actuels (portails montés sur piliers, sans automatisme, et longs de 3m).

L’aspect financier de votre projet de portail est principalement dicté par le matériau de fabrication et la taille. Cependant, pour ajuster finement votre budget, plusieurs autres facteurs doivent également être pris en compte :

  • Mécanisme d’ouverture.
  • Système de motorisation.
  • Qualité des finitions.
  • Élément(s) supplémentaire(s).
  • Complexité de l’installation.
  • Niveau de gamme du produit.

Pour une estimation plus précise du coût d’installation de votre portail, n’hésitez pas à consulter notre guide détaillé. De plus, la mise en relation avec un professionnel vous permettra d’obtenir un devis adapté à votre projet.

Voyage à travers ce manuel :

  • Le coût d’un portail en fonction de son matériau
  • L’échelle tarifaire d’un portail en fonction de son mode d’ouverture
  • Le prix d’un portail en fonction de son type de motorisation
  • L’installation d’un portail : L’expertise d’un professionnel indispensable
  • Solliciter des devis : Déterminons le coût potentiel de votre projet
  • Exemples de devis de portail : Evaluation tarifaire indicative
  • Les frais associés à l’installation d’un portail résidentiel

En tant qu’élément majeur marquant l’accès à votre demeure, le portail représente une menuiserie extérieure devant combiner hospitalité charmante et robustesse sécuritaire. Il est essentiel d’opter pour un matériau, un mode de fonctionnement et un design adaptés à votre portail, tout en envisageant harmonieusement son incorporation dans votre espace vert privatif ou alias votre clôture.

Investissement dans un portail : le rôle déterminant du choix du matériau

Malgré une légère baisse observée par le prestigieux bureau d’études MSI Reports, l’instauration d’un portail conserve un attrait certain chez nos concitoyens constamment en quête d’un havre de paix, de confidentialité et de sûreté. Une nette tendance se dessine : la vraie conception sur mesure semble s’essouffler, alors que les produits ajustés selon les préférences de chacun gagnent un immense succès. C’est en réponse à cette nouvelle demande que les brochures des fabricants majeurs ont connu un intarissable enrichissement ces derniers temps, notamment en variété de matériaux, palette de couleurs, touches esthétiques singulières et avancées technologiques dans l’univers de la domotique.

Évaluation du coût d’un portail en aluminium

Le tarif d’un portail réalisé en aluminium fluctue sensiblement entre 1 700€ et 4 800€, installation incluse. Pour affiner votre devis, il est important de noter que la valeur marchande de ce genre de portail oscille entre 1 400€ et 4 200€, en considérant uniquement le coût des matériaux.

L’aluminium, substance de prédilection des ménages en quête d’un portail haut de gamme, élimine l’obligation d’entretien régulier.

N’en déplaise aux sites mal documentés, l’aluminium s’oxyde bel et bien, mais ne s’expose pas au risque de rouille. Effectivement, la rouille est issue de l’oxydation du fer. À contrario, l’aluminium développe une couche d’alumine lors de son oxydation. Cette fine pellicule qui se forme à la surface de l’aluminium a la particularité d’être imperméable, assurant ainsi la protection de l’aluminium sous-jacent.

Conséquemment, posséder un portail en aluminium dispense de tout entretien fastidieux, et ce, même si le métal est à l’état brut, ce qui est assez exceptionnel. L’usage courant est de recouvrir l’aluminium d’une peinture thermolaquée ultra-résistante, cuite à haute température.

 

L’aluminium, matière légère et rigide, comporte un atout technique non négligeable car il permet de concevoir des portails de dimension importante sans alourdir le rendu esthétique.

Appréciés pour leur versatilité, les portails en aluminium se plient à toutes les configurations et tous les styles, bien qu’ils affichent souvent une tendance contemporaine.

L’aluminium, susceptibles d’accepter n’importe quelle couleur de peinture, peut même revêtir une texture de surface pour imiter le bois ou le fer forgé.

En terminant, il est primordial de souligner que l’aluminium est 100% recyclable, ce qui le positionne parmi les matériaux les plus respectueux de l’environnement.

En dépit de tous ces attributs louables, l’aluminium présente un bémol : son coût d’acquisition est généralement plus élevé que celui de ses concurrents. Cependant, il convient de nuancer ce point en rapportant cette dépense à l’exceptionnelle longévité que présente un portail de cette nature.

Estimation financière d’un portique en chêne, sapin ou autre

Le coût financier d’un portail élaboré en bois oscille habituellement entre 1 800€ et 4 000€, prestations d’installation non incluses. Si vous envisagez de choisir simplement un portail sans faire appel à l’expertise d’un professionnel, alors les charges tourneront aux alentours de 1 500€ à 3 400€.

Le bois, matériel illustrement privilégié pour l’édifice des portails, offre une apparence chaleureuse, pérenne, classique et raffinée, quoi qu’encore très en vogue de nos jours.

Avoir un portail en bois ne signifie pas obligatoirement adopter un design rural. Au contraire, vous serez en mesure de dénicher des modèles d’une élégance résolument moderne. Le portail coulissant en bois doté d’un passage à usage piétonnier est une alternative tout à fait réalisable.

Afin de caractériser votre portail et optimiser la longévité de l’édifice, vous êtes libre de choisir une essence de bois parmi une large gamme :

  • Sapin.
  • Pin.
  • Chêne.
  • Châtaignier.
  • Méranti.
  • Sapelli.
  • Tatajuba.

Les catalogues des fabricants présentent encore bien d’autres essences, vous laissant l’opportunité de faire un choix.

Cependant, le bois ne s’accompagne pas sans quelques désagréments. De prime abord, le bois est un matériau assez lourd, ce qui entrave les dimensions des vantaux et requiert une motorisation plus puissante. En outre, le bois, qu’il soit manufacturé en usine ou par un artisan spécialisé dans les travaux sur mesure, demeure un matériau assez coûteux.

Plus crucial encore, le bois exige une maintenance rigoureuse périodiquement. Les essences européennes, même autoclavées, sont à lasurer, vernir ou peindre après quelques années. Les essences exotiques, bien qu’elles résistent naturellement contre les agressions extérieures, demandent également des soins à des intervalles plus longs.

Il est absolument nécessaire de s’assurer, lors de l’installation, que le bois ne soit pas exposé à l’eau stagnante afin d’en préserver sa longévité.

La fourchette tarifaire pour l’achat d’un portail confectionné en fer forgé

Se procurer un portail en fer forgé implique un investissement initial situé entre 1 000€ et 5 600€. Cette estimation couvre tous les frais. Le coût des matériaux sollicités pour la fabrication oscille typiquement entre 700€ et 5 000€, fluctuant principalement en fonction du type de processus de fabrication en jeu.

Le fer forgé, matériau privilégié depuis des siècles pour la conception de portails et de clôtures, se distingue par sa versatilité. Que vous ayez un penchant pour une ligne droite épurée et contemporaine ou une préférence pour une esthétique traditionnelle tout en volutes, ce matériau traditionnel trouve aisément sa place dans tout contexte architectural. Il garantit une solidité à toute épreuve, une sécurité irréprochable et apporte une touche bourgeoise indéniable à chaque réalisation.

Il est à noter que les portails en fer forgé sont généralement l’aboutissement de deux parcours de fabrication distincts.

  1. Le modèle standardisé, ou portail de série : Ces portails réalisés en série en milieu industriel se prêtent à une personnalisation partielle, mais s’avèrent inadaptés pour la matérialisation de désirs ultra-spécifiques. Leur aspect presque impeccable est le fruit du travail de machines performantes, mais certains lui reprochent une froideur qui contraste avec le charme du fer forgé classique. Cependant, cette approche permet de rationaliser les coûts de fabrication.
  2. L’option sur mesure : Réalisés de A à Z par un artisan ferronnier, les portails sur mesure répondent point par point à vos envies et exigences, aiguillonnés par un souci irréprochable de qualité. Cette méthode artisanale implique néanmoins des coûts plus substantiels et des délais de réalisation plus longs.

Les portails conçus en fer forgé sont adaptés pour un usage motorisé et se plient sans problème à tous les modes de fonctionnement envisageables.

Il convient de préciser que l’usage du fer forgé implique un entretien de niveau moyen : il nécessite une nouvelle couche de peinture au bout de quelques années, de préférence une peinture anti corrosion d’excellente qualité.

Coût d’une entrée en PVC

Estimer le coût d’un portail en PVC peut générer une fourchette de 1 050€ à 3 100€. Ces chiffres englobent la pose. Si l’on s’intéresse aux fournitures uniquement, on s’aperçoit que le budget nécessaire se situe plutôt entre 750€ et 2 500€.

Faisant partie intégrante de l’univers des menuiseries extérieures depuis nombre d’années, le PVC (Polychlorure de vinyle) jouit d’une popularité qui ne s’est jamais démentie. Ce produit issu de l’industrie pétrochimique présente une résistance singulière face aux intempéries et aux rayons UV, tout en étant exempt de tout entretien. Il vous faudra simplement vous assurer de la qualité de votre portail en PVC pour qu’il conserve son éclat originel durant des décades, sans avoir besoin de le peindre ou d’y appliquer un vernis.

Le PVC n’en demeure pas moins un matériau bien avantageux au niveau du coût, se révélant accessible pour n’importe quel budget.

Le PVC étant en revanche peu rigide, les portails de grandes dimensions exigeront des profilés plus massifs, influençant inévitablement l’esthétique du produit. La solution pourrait s’incarner dans un portail au cœur d’alu ou d’acier mais dont la surface sera revêtue en PVC.

Attention tout de même, si la qualité du PVC laisse à désirer, votre portail risque de souffrir d’un effet « plastique ».

Petite nouveauté du côté du PVC moderne : celui-ci est désormais teinté dans la masse, offrant ainsi un éventail plus étendu de couleurs. Il peut également être plaxé, autrement dit recouvert d’une texture imitant le bois ou le fer forgé.

N’oubliez pas que le PVC est issu d’une industrie particulièrement nocive pour notre planète, même si le matériau est entièrement recyclable.

Coût d’une entrée en acier

On estime le montant d’une entrée en acier, installation inclus, à une fourchette s’étendant de 1 300€ à 2 500€. Si vous optez pour une installation individuelle, sans recourir à l’aide d’un spécialiste, le coût fluctuera entre 1 000€ et 2 500€.

L’acier, cet alliage ingénieux de fer et de carbone, est avec la fonte l’un des plus utilisés dans le domaine ferreux. Souvent confondu avec le fer forgé, l’acier est en réalité ce qui le constitue. Lorsqu’on parle d’entrée en acier, il convient de préciser qu’il s’agit bel et bien d’une construction industrielle façonnée en usine, qui n’entache en rien le charme d’une entrée en fer forgé. Pour illustrer, on peut dire que l’entrée en acier est fréquemment pleine, contrairement à celle en fer forgé qui est souvent ajourée.

Le processus industriel de réalisation des entrées en acier offre une qualité exceptionnelle, grâce notamment à l’utilisation de profilés creux. Ainsi conçus, ces éléments présentent un niveau de rigidité et de robustesse particulièrement élevé.

Traité selon des procédures industrielles pour résister aux conditions climatiques extrêmes, l’acier dépasse en résilience celle qu’offrirait un traitement artisanal. Les traitements et finitions ci-après sont généralement observés :

  • Application d’une sous-couche antirouille.
  • Thermolacage.
  • Zingage.
  • Galvanisation.
  • Métallisation.

Le coloris de votre entrée en acier pourra être déterminé à votre convenance et elle pourra accueillir sans difficulté des éléments décoratifs, comme des rosaces ou des motifs variés. Il est préférable de choisir ces éléments ornementaux dès le début du projet, directement dans le catalogue du fabricant.

Malgré tous ces atouts, l’entrée en acier a son lot d’inconvénients. Son poids notable, même avec profilés creux, demeure un facteur important, en particulier en comparaison avec l’alu. De ce fait, les composants en mouvement ont tendance à s’abîmer plus rapidement.

En outre, l’acier, malgré le traitement industriel, reste sensible à l’exposition aux éléments, surtout en zone côtière. Il convient alors d’effectuer un maintien nécessaire après quelques années d’usage, habituellement sous forme de peinture.

Laisser un commentaire