15 avril 2024
Quel genre de construction est attribué au génie civil

Quel genre de construction est attribué au génie civil ?

Le génie civil représente tous les arts de la construction. Les ingénieurs civils malgaches sont responsables de la conception, de la construction, de l’exploitation et de la réparation des structures et des infrastructures urbaines pour répondre aux besoins de la société tout en assurant la sécurité publique et la protection de l’environnement. Leurs services sont très diversifiés et se divisent principalement en cinq grands domaines : les structures, la géotechnique, l’hydraulique, les transports et l’environnement. Le champ d’application du génie civil est très large et comprend également les travaux publics. Les gratte-ciels, les bâtiments industriels tels que l’usine, entrepôt, réservoir en font partie. Mais il y a aussi les Infrastructures de transport. Vous avez les routes, les voies ferrées, les ports ainsi que les tunnels. Pareil pour les ouvrages hydroélectriques. D’autres parts, la concentration urbaine nécessite l’invention de solutions tant pour les bâtiments que pour les infrastructures. Les besoins de structures de grande capacité s’amplifient.

Qu’est-ce que le domaine de la géotechnique ?

Les ingénieurs géotechniciens sont capables d’anticiper et de résoudre les problèmes liés au sous-sol dans le cadre de l’aménagement du territoire et de la protection de l’environnement. Comme partout ailleurs, ils font partie du génie civil à Madagascar. Ils s’occupent également de tout ce qui est structurelle, prévention des risques liés au terrain. S’appuyant sur des connaissances d’ingénierie de base dans les sciences humaines, sociales, le géotechnique peut traiter les fondations structurelles. Leur travail est l’étude de la stabilité des pentes, des catastrophes naturelles ainsi que la contamination des sols. Un ingénieur géotechnicien a la capacité de traiter les problèmes souterrains pour une conception et construction de routes, souterraines. C’est un technicien qui comprend la nature et la structure des reliefs et l’agencement des sols, des roches et des structures pour prédire leur comportement. Un géotechnicien est surtout actif dans les bureaux d’études et les entreprises de génie civil.

Quel part a le génie civil dans l’hydraulique ?

Les canaux sont l’un des ouvrages hydrauliques les plus connus. Ils sont conçus pour acheminer l’eau d’un point à un autre. Les canaux sont souvent utilisés pour les voies navigables et constituent une excellente alternative aux voies d’eau aménagées pour cet usage. Il peut également compenser les cours d’eau manquants. Le barrage est une infrastructure du génie civil, destinée à retenir plus ou moins l’eau. Ils sont construits le long des cours d’eau et utilisés à diverses fins. Vous avez par exemple la production d’énergie hydroélectrique, l’approvisionnement en eau et l’irrigation, la régulation des rivières ou simplement pour les activités touristiques. Dans le cas des digues, celles-ci empêchent l’eau de pénétrer dans les zones densément peuplées ou sensibles. En fait, ils sont généralement construits parallèlement au chenal ou à la côte. La technique consiste à constituer des structures naturelles ou artificielles qui protègent directement une zone des inondations ou des inondations marines.

Le rôle du génie civil dans le transport

Ce domaine concerne les secteurs terrestre, maritime et aérien ont encore des subdivisions selon les modes de transport possibles. Ces différents modes de construction jouent des rôles sociaux et économiques importants. Surtout en matière de mobilité et de création d’emplois.

Le secteur terrestre

Avec tous les types de transport existants, celui du terrestre est le plus diverse. L’infrastructure la plus constatable est celle mise en place pour les réseaux routiers et les voies ferrées. En revanche, les voies navigables enterrées comme les aqueducs et les oléoducs, pour le transport de certains produits sont les structures les moins visibles.

Le secteur aérien

Les infrastructures aéroportuaires sont très particulières. En effet, ils sont conçus pour accueillir des terminaux de communications et d’avions. Cependant, des superstructures routières et ferroviaires sont également concernés. De plus, il est nécessaire de prévoir un grand nombre de parkings souterrains pour un grand nombre d’utilisateurs.

Le secteur maritime

Dans le transport maritime, une distinction peut être faite entre les ports maritimes et les ports fluviaux. La disposition peut différer selon le l’ampleur du transport et de la fréquentation.

Laisser un commentaire